Le ventre d'une femme durant sa grossesse

questions sur la grossesse

QUELS SONT LES PRINCIPALES PRÉOCCUPATIONS POUR LES JEUNES PARENTS EN 2017 ?

 

un homme pense à avoir un bébé
Depuis le 1 janvier 2017, déjà 172 885 naissances ont eu lieu en France. La taille moyenne des nourrissons est de 49,5 cm. Sachons que chaque année de nouveaux gadgets pour bébé arrivent en France et pas que.

Où suivre la grossesse de madame ?

Tout d’abord, rassurez-vous, de manière générale, l’Assurance maladie prend en charge l’ensemble des examens de la grossesse (visites prénatales, échographies, préparations à l’accouchement, …). Mais attention les tarifs peuvent vite monter si vous préférez un suivi médical dans un cabinet médical ou dans une clinique.

Premièrement sept visites prénatales sont programmées, tout au long des neufs mois de la grossesse, pour surveiller votre santé et le bon développement de votre bébé. De plus, elles sont 100% remboursées, dans la limite des tarifs de la Sécurité sociales, soit 28€. A ne pas oublier: si vous voulez en bénéficier, vous devez déclarer votre grossesse avant la fin du 3ème mois à votre Caisse d’allocations familiales et à votre caisse.

Ensuite trois échographies sont planifiées pour vérifier le bon déroulement de votre grossesse. Les tarifs de celles-ci sont, pour chaque rendez-vous, différents. De plus les deux premiers sont remboursés à 70% et le dernier à 100%. Un conseil, renseignez-vous donc toujours sur le tarif appliqué et la prise en charge par votre mutuelle.

l'échographie avec le futur papa et la future maman

Autres examens de la grossesse indispensables pour dépister certaines maladies. Rassurez-vous, tous vos frais médicaux sont pris en charge selon les tarifs habituels jusqu’au 5ème mois de grossesse, puis 100% à partir du 6ème mois jusqu’au 12ème jour après l’accouchement.

La consultation pré-anesthésique est obligatoire même si vous ne souhaitez pas d’anesthésie péridurale. Elle permet à l’anesthésiste de prendre connaissance de votre dossier médical pour un maximum de sécurité. Visite à 100% remboursée lorsque les tarifs pratiqués ne dépassent pas 28 €, mais attention, les dépassements d’honoraires sont fréquents.

La préparation à la naissance n’est pas obligatoire mais fortement conseillée. Huit séances sont remboursées à 100 %, à condition qu’elles soient animées par un médecin ou une sage-femme, et qu’elles ne dépassent pas les tarifs de la Sécurité sociale, c’est-à-dire 39,75 €.

Le sport, est-il bon d’en faire durant la grossesse ?

Quels sont les bénéfices ?

Déjà il faut savoir que lorsqu’on est enceinte, la pratique du sport apporte de nombreux atouts comme :

  • Limitation de prise de poids donc une diminution du surpoids enceinte
  • Amélioration du bien-être physique et psychique
  • Diminution du risque de dépression post-partum
  • Amélioration du retour veineux
  • Diminution du risque de diabète gestationnel

Quelles sont les contre-indications ?

Il existe des contre-indications absolues qui sont :Le ventre d'une femme durant sa grossesse

  • Fissure de la poche des eaux,
  • Perte de liquide amniotique,
  • Retard de croissance in utero,
  • Maladies pulmonaires ou cardiovasculaires

Mais aussi des contre-indications relatives :

  • Grossesse gémellaire,
  • Antécédents de prématurité,
  • Fausses couches spontanées
  • Anémie sévère

Dans tous les cas, il s’agit au médecin ou à la sage-femme d’évaluer les bénéfices d’une pratique sportive face aux risques possibles.

Quels sont les sports les plus adaptés ?

Les sports « doux » avec une intensité modérée, c’est-à-dire être capable de parler et ne pas être essoufflé. Voici quelques sports conseillés :

  • Natation
  • Aquagym
  • Vélo
  • Yoga
  • Marche

Quels sports sont à éviter ?

Tous les sports à risque de chutes ou de traumatismes sont fortement déconseillés dès le début de la grossesse. Par exemple :

  • Sports de combat
  • Sports collectifs
  • Ski nautique
  • Ski alpin
  • Roller
  • Skate-board
  • La plongée sous-marine pour cause de fausse-couche

D’autres sports peuvent être pratiqués jusqu’au 5ème mois que s’ils étaient bien maîtrisés avant le début de la grossesse, ce sont :

  • Equitation
  • Ski de fond
  • Tennis
  • Golf

Il faut savoir que lorsqu’on est enceinte, la pratique du sport doit rester purement une activité de plaisir, sans aucun objectif de performance. L’hydratation avant, pendant et après les séances est importante, ainsi que l’échauffement et la prévoyance d’une période de récupération suffisante.

Allaitement au sein ou biberon ?

Laquelle de ces méthodes est la meilleure pour bébé ? 

  • L’allaitement

position pour allaiter son enfantUn véritable plus pour la croissance de bébé car vous lui offrez une entrée, un plat de résistance plus consistant et un dessert sucré. Ce qu’il faut savoir, c’est que le lait maternel se modifie au cours de la tétée. En effet il s’adapte en permanence aux exigences et à la croissance de Gargantua. Mais attention, il faut que vous soyez reposés et non stressés car cela joue sur la qualité et la quantité de lait.

Riche en vitamines avec des sels minéraux, votre lait va permettre à votre enfant d’être en forme tout au long de la journée. De plus, le lait maternel protège le nourrisson puisqu’il est pleins d’anticorps qui l’aide à se prémunir contre les maladies respiratoires et intestinales.

Bébé a ses préférences car son palais se cultive depuis le plus jeune âge. Alors si vous adoptez une alimentation variée, votre lait n’en sera que plus aromatisé pour le plus grand bonheur des papilles de bébé !

Au niveau physiologique, les bienfaits de l’allaitement sur votre corps de maman s’en ressentent rapidement. Les tétées successives, augmentant les contractions utérines, facilitent la remise en place de l’utérus. Pour ce qui est vergetures, crevasses et autres lésions sous-cutanées peuvent faire partie des aléas de la mise au sein. Pensez alors à préparer votre poitrine avant d’allaiter, c’est-à-dire possédez un soutiens-gorge adaptés, appliquez une crème spécifique pour prévenir les crevasses et gardez une alimentation équilibrée tout au long de votre grossesse. `

  • Le biberon

un jeune papa donne le biberon à son bébé
Les laits maternisés d’aujourd’hui disposent de toutes les qualités nutritionnelles nécessaires comme les vitamines, minéraux et acides gras essentiels, répondant aux besoins de bébé durant les 3 premières années de sa vie. Il faudra juste que vous prévoyez un complément de vitamines D et de fluor.

Si vous doutez de la qualité de ces laits, ne vous inquiétez pas, ils sont tous soumis à un cadre réglementaire très strict !

Sachez d’ailleurs, qu’à la maternité, on vous attribue un lait de 1er âge spécifique aux besoins de votre bébé. Mais quelque fois, avec l’allaitement au biberon, certains bébés développent des allergies (soja, lactose,…) ou se constipent d’avantage. Ils peuvent aussi avoir des problèmes de régurgitations plus ou moins aigus. Si ça arrive, ne vous en faites pas, votre pédiatre ou médecin traitant prescrira un lait plus adapté.

Le biberon demande alors une organisation différente puisque le kit doit vous suivre partout : biberon, tétine, lait, eau minérale, goupillon et stérilisateur.

Grâce au biberon votre bébé pourra téter même avec son papa ! Et plus besoin du tire-lait si vous voulez laisser votre enfant chez des proches le temps d’aller faire un diner romantique entre jeunes parents !

Alors si vous optez pour l’allaitement jusqu’au biberon, n’oubliez pas de prévenir votre médecin ou l’obstétricien à la maternité. Il vous prescrira des médicaments ou des solutions homéopathiques stoppant la montée de lait, ce qui évitera le gonflement de vos seins ainsi que la douleur.

La maternité – Le mode de garde 

La maternité

femme enceinte prépare la valise pour la maternité

Vers 7 mois et demi de gestation, une grande feuille vous est donnée sur ce qu’il faut avoir pour le séjour à la maternité. Deux colonnes, une pour vous et l’autre pour votre bébé ainsi que la date du jour de l’accouchement.

Votre mémento à imprimer :

liste maternité

Mode de garde  

Il est vrai que en tant que jeunes parents, il n’est pas facile de s’y retrouver parmi les différents mode de garde. Comment fonctionne ces différentes structures ?

  • L’assistante maternelle à domicile offre à votre enfant un mode de garde plus personnalisé. Elle peut accueillir jusqu’à 4 enfants chez soi. En plus, elle habite souvent près de votre domicile, donc ses horaires sont plus souples et elle peut garder votre enfant même lorsqu’il est malade (avantages). Le seul hic est que l’assistante maternelle est libre de choisir ses dates de vacances donc c’est à vous de vous arranger pour faire coïncider les dates de vos congés.
  • La crèche collective offre un accueil adapté aux enfants de 2 mois et demi à 4 ans. Un des inconvénients majeur se trouve être les horaires qui sont souvent très stricts.
  • La crèche parentale propose un mode de garde dans lequel les parents sont directement impliqués et les horaires sont généralement plus souples. Les inconvénients sont les subventions faibles et le coût peut-être parfois élevé pour vous.tête trophée enfant lapin bibib&co

sac a dos enfant bibib&co tigre

  • La crèche familiale fournit à votre enfant un accueil plus personnalisé, à raison de deux ou trois enfants par assistante maternelle. L’inconvénient est l’accueil qui se fait au domicile de l’assistante maternelle, ce qui fait que l’espace de jeux prévu pour votre enfant est donc plus réduit que dans une crèche collective.
  • La crèche d’entreprise, une bonne idée ? Vous en avez surement déjà entendu parler. Le principe : certaines sociétés proposent d’accueillir les enfants de leurs salariés dans des crèches prévus à cet effet. Un mode de garde en plein développement. Les inconvénients sont le temps de transports si vous habitez loin de votre travail, les jours de grèves ou vos déplacements professionnels et aussi le mélange des genres qui peut vous posez un problème pour décrocher.
  • La halte-garderie est un mode de garde occasionnel parfaitement adapté à vos besoins.  C’est important pour votre bébé de se familiariser avec la collectivité et se socialiser avec d’autres enfants. Il en a besoin et vous aussi ! Vous avez le droit de décrocher et de vous chouchouter sans culpabiliser. L’inconvénient est qu’il n’est pas évident d’obtenir une place pour votre bébé, donc il vaut mieux s’y prendre en avance. Et de plus, les horaires sont très stricts.
  • La micro-crèche est une structure accueillant votre bébé en collectivité sans être dans une liste d’attente interminable pour que votre bébé soit pris dans une crèche collective. L’accueil des enfants, dix au maximum, se fait dans un espace suffisamment spacieux et sécurisé, mis à la disposition par la mairie.
  • La jeune fille au pair s’occupe des enfants à leur domicile et peut leur enseigner sa langue maternelle si elle est étrangère. Les inconvénients sont qu’elle ne peut travailler que 30 heures par semaine, ce qui ne convient pas pour un tout-petit non scolarisé. De plus, vous devrez avoir une chambre disponible et prêt à accueillir la personne pour un minimum de trois mois.

Une alimentation pour la maman et le bébé 

tablier d'allaitement simplicité de bb letchéQuelle alimentation quand on allaite ? 

La période d’allaitement n’est pas le moment idéal pour commencer un régime. De plus, en utilisant les graisses accumulées pendant la grossesse, allaiter permet souvent de perdre du poids. Une alimentation variée et équilibrée, riche en calcium est importante.

  • Fruits et légumes : au moins cinq par jour
  • Pains, produits céréaliers, pâtes, riz, pommes de terre : à chaque repas selon l’appétit
  • Fromages, yaourts, lait : trois ou quatre fois par jour
  • Viandes, oeufs, poissons : une ou deux fois par jour. Privilégiez les poissons dits gras (saumon, sardine, maquereau)
  • Produits sucrés et sel : à limiter

Aucun aliments ne sont interdits !

Si vous êtes végétarienne, vous devez recevoir un apport en vitamine B12.

Quelles boissons ? 

La soif se déclenche souvent quand votre enfant est au sein. Chaque mère boit selon ses besoins sans attendre d’avoir soif.

Le thé, le café et les boissons à base de cola sont à boire avec modération.  Evidemment, ne buvez pas de boissons même faiblement alcoolisées (vin, bière, cidre, …)

Le repos est primordial

Pour toutes les mères, qu’elles allaitent ou non, l’arrivée du bébé est source de fatigue alors n’hésitez pas à faire des siestes en suivant le rythme de votre bébé. De plus le papa peut prendre un congé paternité de 11 jours, donc faites vous aider.

Evitez de prendre des médicaments 

Très souvent, ils passent dans le lait, même si les contre-indications à l’allaitement sont rares. Ne prenez pas de médicaments sans l’avis de la sage-femme ou de votre médecin traitant. Il est souvent possible de trouver un médicament compatible avec l’allaitement. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux prendre le médicament prescrit après la tétée.

Dans tous les cas, il faut éviter l’automédication !

Rejoignez l’aventure E-bebe 

Facebook

Instagram

Twitter

Youtube

0 Commentaires

Laisser une réponse

CONTACTEZ-NOUS

Merci de renseigner les champs suivants pour nous contacter.

En cours d’envoi

©2017 e-bebe

5d1d800850044e52e00d35b0a5caf0ea88888888888

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account